L’HISTOIRE

Aujourd’hui encore, le « roi des monstres » est de retour dans les salles obscures du monde entier. Cette fois-ci, il devra affronter plusieurs menaces. Des géants monstrueux sont décidés à détruire toute forme de civilisation.

Godzilla a fait son apparition pour la 1ère fois sur les écrans au Japon en 1954. Le film, allégorie de la menace atomique, présente un monstre gigantesque issu d’une mutation.
C’est sur la petite île de Odo que des représentants de la science vont faire la connaissance de la terrible créature après y avoir décelé des traces de radioactivité. Le célèbre professeur Yamane (Takashi Shimura), secondé par sa fille Emiko (Monoko Kôchi) y voit l’opportunité d’étudier un titan préhistorique.

Suite à la destruction de Tokyo par Godzilla, les autorités japonaises prennent la décision d’annihiler l’impressionnant saurien. Malgré les protestations du professeur, sa fille et le jeune Hideo Ogata (Akira Takarada) essaieront de convaincre le docteur Daisuke Serizawa (Akihiko Hirata) d’utiliser son « destructeur d’oxygène » pour vaincre la menace.

ANECDOTES

Le triomphe du film est immédiat et celui-ci sera distribué partout dans le monde, notamment aux USA où il connaîtra une succès considérable (malgré un remontage). L’utilisation de maquettes et de costumes en caoutchouc pour les innombrables effets spéciaux populariseront le genre « Kaiju Eiga » (films de monstres). De nombreuses suites seront tournées et l’on compte à ce jour une trentaine de métrages.