L’HISTOIRE

Désireux d’aider une jeune femme, Jane Marvin (Beverly Garland) souffrant d’amnésie, le psychiatre Erik Lormer (Bruce Bennet) procède à une expérience sous l’oeil témoin de son ami Wayne Mc Gregor (Douglas Kennedy) à base de pentothal. Sous l’effet de la drogue, Jane se remémore toute une série de souvenirs oubliés et raconte aux deux témoins une histoire invraisemblable. Dans une vie antérieure, elle se prénommait Joyce et était mariée à Paul Webster (Richard Crane).

the-alligaor-people_1
Celui-ci disparut le soir de leur nuit de noces sans laisser de trace. Désemparée, Joyce décide néanmoins de le retrouver. Après des mois de recherche, elle trouve une piste la menant en Louisiane à la maison familiale de Paul située en plein Bayou. La rencontre avec la maîtresse des lieux, Lavinia Hawthorne (Frieda Inescort), s’avère difficile mais celle-ci consent à héberger Joyce pour la nuit faute de moyen de transport, à condition qu’elle ne sorte pas de sa chambre.

Tard dans la nuit, Joyce entend de sa chambre du piano joué depuis le salon. Elle y découvre un homme défiguré qui la supplie de quitter le manoir.

Une discussion avec un personnage étrange se présentant comme le « docteur du marais », Mark Sinclair (George Macready) la convainc de rester dans la propriété et de mener l’enquête… Une effroyable découverte se révèlera alors…

the-alligaor-people_2

ANECDOTES

Fort du succès de « La mouche noire », la 20th Century Fox décide de mettre en chantier un nouveau film avec une créature.

Celui-ci sera proposé en double programme dans les cinémas avec « Le retour de la mouche ».

Malgré leurs imperfections, les maquillages sont confiés à un débutant qui deviendra célèbre par la suite : Dick Smith (L’Exorciste, Litte Big Man, Amadeus).

the-alligaor-people_3.jpg