L’HISTOIRE

L’extravertie Marie Ann « Pookie » Adams (Liza Minnelli) et le réservé Jerry Payne (Wendell Burton) attendent tous deux le bus qui les mènera vers leurs universités respectives, assez peu éloignées l’une de l’autre.

Pour pouvoir s’assoir à un côté du timide garçon, l’excentrique jeune femme raconte un énorme mensonge à une nonne. Jerry comprend qu’il a affaire une bien étrange personne quand celle-ci prend la parole.

Arrivé à destination, le jeune homme fait la connaissance de son colocataire, Charlie Schumacher (Tim McIntire), et commence à s’adapter à sa nouvelle vie d’étudiant.

Un samedi matin, Pookie débarque à l’improviste. Elle loge dans une pension située en face de l’université de Jerry. Les deux nouveaux amis décident de passer du temps ensemble. Malgré leurs nombreuses différences de caractères, Jerry finit par tomber amoureux de Pookie. Peu de temps après, la jeune femme lui annonce qu’elle est enceinte…

pookie_1

ANECDOTES

Liza Minnelli, fille de Vincente Minnelli et de Judy Garland, se voit proposer le rôle de Pookie par Alan J. Pakula en 1969. C’est sa première apparition au cinéma et surtout sa première nomination aux Oscars. Elle l’obtiendra en 1972 avec le film « Cabaret » de Bob Fosse. Elle alterne avec talent cinéma, théâtre et musique.

Wendell Burton aura une carrière plus discrète au cinéma. Il apparaîtra dans une poignée de films jusqu’en 1973. Il préférera se consacrer au monde de la télévision mais derrière la caméra.

« Pookie » est le 1er long-métrage de Alan J. Pakula. Celui-ci commença sa carrière à Hollywood comme producteur sur des films comme « Du silence et des ombres » et « Une certaine rencontre ». Il gagnera en notoriété avec des œuvres tels que « Klute » (1971) et surtout « Les hommes du président » (1976) qui remportera quatre Oscars en 1977.

pookie_2

EXTRAIT